artivistic 2007

Du 25 au 27 octobre 2007 avait lieu la troisième édition d’Artivistic — [ espaces in.occupés ]. Les instigatrices de l’évènement voulaient stimuler l’imaginaire des participantes en portant attention aux nombreuses confusions provoquées par la prolifération actuelle des réseaux issus de la mondialisation et du néolibéralisme. Artivistic 2007 tentait de faire le pont entre environnementalisme, luttes autochtones et migrantes ainsi que pratiques urbaines et ce, sous l’angle de l’occupation.

Ainsi, [ penser avec l’occupation ] a servi de stratégie pour aborder ces thèmes et, d’une part révélait leur interdépendance, et d’autre part était une manière d’alimenter les collaborations entre artistes, universitaires et activistes. [ penser avec l’occupation ] avait établit temporairement ses quartiers généraux au 5455 de Gaspé, espace anciennement consacré à l’industrie du textile. Aujourd’hui, ce sont des grossistes du textile qui s’y trouvent, mais aussi de plus en plus de professionnels tels des designers, des photographes, des producteurs de films, des musiciens et des artistes.

L’évènement proposait des tables rondes, des ateliers, des interventions publiques, des expositions, des performances ainsi que des projections. Deux participantes d’Artivistic 2007 ont occupé le champ Maguire: Nicole Fournier and Gina Badger.

Artivistic est une rencontre transdisciplinaire internationale de trois jours sur l’interAction entre art, information et activisme. Artivistic émerge de la proposition selon laquelle les artistes ne sont pas les seules à parler de l’art, les académiques de la théorie, et les activistes de l’activisme. Fondé en 2004, l’évènement a comme objectif de promouvoir un dialogue interculturel sur l’art activiste au-delà de la critique, de créer et de faciliter un réseau humain d’individus divers, et d’inspirer, proliférer, activer.

Soumis au nom du collectif Artivistic par Sophie Le-Phat Ho.

Artivistic

Artivistic is an international transdisciplinary gathering on the interplay between art, information, and activism. It emerges out of the proposition that not only artists can talk about art, not only academics can talk about theory, and not only activists can talk about activism. Founded in 2004, this three-day event promotes TRANSdisciplinary and intercultural dialogue, nurtures a network of diverse peoples, and aims to inspire, proliferate, and activate politically relevant gestures. (Submitted on behalf of the Artivistic collective by Sophie Le-Phat Ho.)

Submit a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *